MENU

Dégradation rapide des indicateurs sanitaires : le préfet élargit l’obligation de port du masque

En un mois, la situation sanitaire en Maine-et-Loire s’est fortement dégradée, malgré la période de vacances scolaires. La circulation du virus s’est accélérée au cours des dernières semaines avec un taux d’incidence qui s’élève en ce 10 novembre à 145 pour la population générale et 178 pour les plus de 65 ans. Dans ces conditions, Pierre ORY, Préfet de Maine-et-Loire, vient de prendre un arrêté renforçant l’obligation de port du masque dans le département.

À compter du jeudi 11 novembre, le port du masque sera obligatoire pour les personnes de 11 ans et plus dans tous les lieux et/ou lors des activités soumis au pass sanitaire, et plus précisément dans les ERP de type L, X, P, N, S, T, CTS :

  • les salles d’auditions, de conférences, de réunions ;
  • les salles de concerts et de spectacles ;
  • les salles à usages multiples, sauf lors de la pratique d’une activité physique ou sportive ;
  • les cinémas ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les établissements de culte lorsqu’ils accueillent des activités culturelles ;
  • les établissements sportifs clos et/ou couverts, sauf lors de la pratique d’une activité physique ou sportive ;
  • les salles de jeux, escape-games, casinos ;
  • les foires et salons ;
  • les musées et salles d’expositions temporaires ;
  • les bibliothèques ;
  • les bars et restaurants lors des déplacements à l’intérieur de l’établissement ;
  • les fêtes foraines.

En extérieur, sur les espaces publics concentrant une forte densité de personnes, dès lors que la distanciation physique ne peut être respectée, le port du masque est également obligatoire pour toutes les personnes de 11 ans et plus :

  • rassemblements de personnes tels que les manifestations, spectacles de rue, feux d’artifice, fêtes foraines, foires … etc, pour lesquels le passe sanitaire n’est pas exigé ;
  • marchés, brocantes, ventes au déballage et assimilés ;
  • files d’attente : commerces, concerts, cinéma, établissements sportifs … et aux abords des centres commerciaux ;
  • rues et zones piétonnes très fréquentées ;
  • aux abords des gares, aéroports et ports ;
  • aux abords des lieux de cultes ;
  • aux abords des établissements scolaires et extrascolaires aux heures d’entrée et de sortie.

Un schéma vaccinal complet protège des formes graves de la maladie et réduit le risque de décès, mais n’empêche pas la circulation du virus. Il ne dispense pas de l’application rigoureuse des gestes barrières : distanciation physique, désinfection des mains, aération des espaces clos et port du masque. Dans ce contexte, il est indispensable que les plus de 65 ans soient particulièrement vigilants dans leurs activités collectives, car c’est surtout dans leur tranche d’âge que les contaminations se multiplient. 

pdfConsulter l'arrêté préfectoral

Imprimer

  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-
  • visuel-