MENU

ACCÈS DIRECTS JALLAIS

Accueil
Accueil Jallais
La commune
La commune
templates/images/liens/municipale2.pngtemplates/images/liens/municipale2.png
Vie municipale
Enfance - Jeunesse
Enfance - Jeunesse
Je paye en ligne
Je paye en ligne
Annuaires
Annuaires
  • Toutes les actualités

Une nouvelle médecin s’installe à Jallais

A compter du 8 février 2021, le Dr Julia Burgevin rejoint l’équipe de professionnels de santé de Jallais. Avec le Dr Frédérique Veron, elles sont désormais deux médecins généralistes installées à la maison de santé.

Diplômée de la faculté de médecine d’Angers, le Dr Julia Burgevin connaît déjà le territoire. En effet, depuis 2017, elle a effectué plusieurs stages et remplacements sur la commune, ce qui a influencé son choix, au même titre que la dimension pluridisciplinaire de la maison de santé. « Je sais où je mets les pieds. » explique Julia Burgevin « Je connais les lieux, les autres professionnels de santé et les habitants. J’aime bien travailler avec la population rurale. »

A partir du 8 février, elle exercera exclusivement à la maison de santé de Jallais, les lundi, mardi, mercredi et vendredi. Les prises de rendez-vous sont possibles par téléphone, au 02 41 55 40 15.

« Un vrai soulagement »

Il y a un an et demi, la cessation d’activité de deux médecins généralistes a fortement déséquilibré l’offre de santé du territoire. Consciente des difficultés d’accès aux soins auxquelles les habitants sont confrontés, la municipalité travaille au développement d’une politique de santé propre à la commune.

Dès l’été 2019, habitants, professionnels de santé et élus se mobilisent pour attirer de nouveaux médecins : chaîne humaine, vidéo promotionnelle, week-end découverte... L’idée est simple : provoquer des rencontres et démontrer le dynamisme de la commune.

Parallèlement, la commune réalise un diagnostic de l’offre médicale qui vient confirmer de grosses difficultés, notamment sur le secteur Est de la commune. « La venue du Dr Burgevin est donc une très bonne nouvelle pour Beaupréau-en-Mauges. » se réjouit Laetitia Agra, adjointe à la santé.

Le Dr Frédérique Veron perçoit elle aussi cette installation comme « un vrai soulagement ». Depuis son arrivée en 2014, elle a vu sa charge de travail augmenter de manière exponentielle. « J’ai fini par me sentir submergée, au point de faire appel à la municipalité afin de trouver une solution. » reconnaît-elle. Récemment, la constitution d’une équipe de soins primaires à la Maison de santé de Jallais a permis de faire redescendre un peu la pression. Médecins, infirmiers, kiné, diététicienne, psychologue et autres professions paramédicales travaillent ensemble. « On sait qui fait quoi, on s’appuie les uns sur les autres, ce qui évite bien des hospitalisations. C’est très important, surtout dans ce contexte épidémique. Les patients ne sont pas seuls ! » explique le médecin généraliste.

Et maintenant ?

Pour Franck Aubin, maire de Beaupréau-en-Mauges, il est « évident qu’il faut poursuivre le travail pour ne pas se retrouver de nouveau face à la fatalité. » La commune continue donc à entretenir les contacts établis avec les professionnels et garde le projet de centre de santé en ligne de mire. Cette structure juridique, évolutive, permettra de s’adapter aux besoins du territoire en proposant, par exemple, à de jeunes médecins de s’installer en tant que salariés. « Au-delà de la recherche de médecins, on travaille également sur d’autres aspects, comme la prévention. Notre objectif est de construire un projet de santé global, structurant pour le territoire. » conclut Laëtitia Agra.

Imprimer